L'univers de Gainsbourg est grand, impossible ou presque d'en faire le tour. Quelques bribes ici pour appréhender l'homme derrière l'artiste ou l'inverse, au fil de pérégrinations gainsbourgeoises ou gainsbarriennes, c'est selon.
Objets
Les petits agendas Hermès de Serge Gainsbourg

Les petits agendas Hermès de Serge Gainsbourg

Les petits agendas Hermès de Serge Gainsbourg figurent parmi les objets les plus prisés dans les ventes aux enchères par les fans. Serge y notait donc tous ses rendez-vous. Voici quelques photos trouvées sur les sites de ventes aux enchères. Certains sont encore en vente si vous voulez en faire l’acquisition, profitez-en ! Sont présentés...
Vente aux enchères historique d'objets personnels de Serge Gainsbourg

Vente aux enchères historique d’objets personnels de Serge Gainsbourg

Après les 2 ventes chez Sotheby’s (dont celle de 2011) et une autre vente à Nantes en 2012, c’est à nouveau une vente aux enchères exceptionnelle qui va avoir lieu le 31 octobre 2013 à 14h30 à Nantes : 129 lots d’objets personnels (ainsi que des documents, des photos, des livres et disques vinyles) ayant pour la...
Le cabinet de curiosités de Serge Gainsbourg

Le cabinet de curiosités de Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg avait livré au magazine Actuel dans son numéro 60 du mois d’octobre 1984 12 objets de curiosité, des objets qui comptaient pour lui et qui nous permettent de le découvrir un peu plus. Publiés par le site Nova à l’occasion de la Nuit Gainsbourg, je les republie aujourd’hui ici pour les archiver
Monkey, le singe en peluche de Jane

Monkey, le singe en peluche de Jane

Jane Birkin avait un singe en peluche fétiche qu’elle avait depuis son enfance et qu’elle emmenait partout. C’est lui que nous retrouvons dans les bras de Melody sur la pochette de L’Histoire de Melody Nelson. Serge s’était pris d’affection pour cette petite peluche, et c’est avec lui que Serge repose au Cimetière Montparnasse. Jane Birkin...
Les Repetto

Les Repetto

On a du mal à imaginer Gainsbourg sans ses Repetto, c’est dans l’imagerie populaire de Gainsbourg, et peut-être  surement plus de Gainsbarre et pourtant il y a bien eu une première fois. Après cette fameuse fois, il ne les a plus quittées, « Repetto à perpet' ». Portées sans chaussettes été comme hiver, ces chaussures de danseuses...