Projet "69 Gainsbourg" Le Livre - Photo de Lolita Roger par Anne-Caroline Rouyer.

Un jour vous recevez un message d’une petite fée, en l’occurrence Aude Turpault, qui vous invite à découvrir un projet magnifique que vous ne pouvez pas ne pas partager. Il est des histoires personnelles et des projets qui vous touchent au delà de ce que vous pouviez imaginer, alors votre curiosité vous pousse à en connaître d’avantage et vous tombez sous le charme. L’histoire de Lolita est singulière, je vous invite à la découvrir ci-dessous. Elle a accepté de répondre à mes questions. Vous pouvez l’aider à réaliser son rêve, peut-être sera t’il le votre également ?

 Présentation du Projet :

Une écoute intime de Gainsbourg dans un TGV, un coup de crayon, puis deux, voici Lolita, illustratrice se retrouve embarquée dans une aventure depuis 2 ans et demi maintenant. D’abord une exposition, puis un projet de livre. Lolita souhaiterait réunir ses 69 dessins en rouge noir et blanc illustrant tous une chanson de Gainsbourg dans un magnifique livre. C’est sur la plateforme de financement participatif que vous pouvez l’aider à atteindre son but Alors rendez-vous ici : https://fr.ulule.com/69-gainsbourg/

Interview :

Lolita, ton prénom semblait te destiner à croiser Gainsbourg sur ton chemin. Quel a été ta première rencontre avec lui ?

Mon tout premier souvenir se rapportant à Serge Gainsbourg, c’est mon oncle entrant chez ma grand-mère sifflotant «Le poinçonneur des Lilas». Sinon je n’ai pas le souvenir d’un jour précis où paf! Mon coeur a eu le coup de foudre. J’ai en fait l’impression d’avoir toujours aimé Serge Gainsbourg même si je l’écoute un peu plus depuis une douzaine d’années, et quasi quotidiennement aujourd’hui, inlassablement.

« 69 Gainsbourg » a d’abord été une exposition itinérante, pourquoi vouloir en faire un livre aujourd’hui ?

Je crois que quasi depuis le début, l’idée du livre était là, puis les expos se sont très vite enchaînées! Faire un livre m’est venu à l’esprit très spontanément car c’est un rêve de petite fille, j’ai toujours aimé les livres et avoir enfin le mien c’est pour moi la plus belle des concrétisation !

Pourquoi « tout en rouge, noir et blanc » ?

Alors, je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours aimé associer ces trois couleurs. Le noir de l’anarchie, de la mélancolie peut-être. Le rouge pour l’amour, la passion la colère… Demandons l’avis d’un psy, peut-être. :)

Il a fallu choisir 69 chansons, y a t’il une ou plusieurs chansons qui ne figurent pas dans cette sélection et que tu regrettes ?

Oui, des chansons comme «No comment», «Dépression au dessus du jardin», «Des laids des laids», «Les amours perdues», «L’hôtel particulier» ou «Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve», écrite pour et interprétée par Jane Birkin, que je trouve merveilleuse…!

Quelle a été celle la plus difficile à dessiner ?

«L’ami caouette»! On penserait pas pourtant, elle est si légère… Mais tellement légère du coup que j’ai peiné à la dessiner.

Comment as-tu réussi à convaincre les ayants droits de Gainsbourg à réaliser ton projet ?

En leur écrivant une lettre leur expliquant mon projet, comment il était né, son histoire. Elle était accompagnée de quelques illustrations… Ma bonne étoile a fait le reste…!

Aude Turpault préfacera ton livre, comment l’as-tu rencontré ?

Aude a «liké» plusieurs de mes dessins sur Facebook, puis l’une de nous à ajouter l’autre comme amie. J’étais tellement heureuse que mes dessins lui plaisent! Nous nous sommes rencontrées en vrai lors de mon vernissage à Paris en mars dernier et difficile de ne pas s’attacher à une petite gonzesse comme Aude… C’est alors tout naturellement que je lui ai proposé d’écrire la préface. C’était une évidence…

Gainsbourg ou Gainsbarre ?

Si Gainsbarre me touche de par sa grande fragilité et force mon admiration de par son audace, j’ai quand même un gros faible pour Gainsbourg…! Autant de charme, c’est indécent…!

Si tu devais ne retenir qu’une seule chanson ?

Question cruelle… «La Javanaise»? Sublime… Je ne peux m’empêcher d’y ajouter «Elisa», «Je t’aime moi non plus», «L’anamour» ou encore «Initials BB».

Quelques dessins du « 69 Gainsbourg » :

 

Pour poursuivre votre découverte de Lolita Roger et son projet :

1. Rendez-vous sur son blog

2. Retrouvez là sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram

3. Lire ce très bel (et trop court) billet du Collectionneur du Réel

4. Ecoutez cette interview de Lolita sur RCF Radio

et bien sûr n’oubliez pas, participez au financement du projet sur https://fr.ulule.com/69-gainsbourg/

The following two tabs change content below.
Je tweet, je blog, je tumblr, je facebook, je Google+ sur Charlotte et Serge Gainsbourg. Je me souviens être tombée sous le charme de Charlotte dans l'Effrontée, de fil en aiguille, j'ai ensuite développé une passion pour la musique de Serge. Qui j'aime le plus des deux ? Je ne saurais dire.