« Ça me cernait un peu les yeux parce que je me faisais du souci de ne jamais être dans Salut le Copains. Putain ça me gonflait. Alors par Fintermédiaire de France Gall, Françoise Hardy, j’ai commencé à y entrer un peu, mais jamais moi. Moi j’étais le vieux schnock. C’était dur. C’était dur. »
Serge Gainsbourg, Best, janvier 1980

Amis fans de Gainsbourg, si vous ne connaissez pas le mook Schnock c’est le moment, le numéro du Printemps 2013 consacre son grand dossier (60 pages !!) à Gainsbourg, le vieux Schnock. Nul doute qu’il aurait aimé être là. La couverture bleue gitane est superbe et le contenu est tout juste  sensationnel. Car oui nous avons « la Nostalgie Camarade ! »


Visez plutôt le sommaire :

  • « Punk Around the Bunker » – par Laurent Jaoui : une interview autour de la collaboration de Gainsbourg avec le groupe Bijour. Vincent Palmer; guitariste de Bijou, Jean Willima Thoury, producteur, parolier et manager du groupe et Patrick Renassia, le responsable du fan-club du groupe partagent leurs souvenirs autour d’une table et d’un micro.
  • « Bloody Jacky » – par Laurent Jaoui : une interview de Jacky Jakubowicz qui, avant de faire le zouave dans la bande à Dorothée était l’attaché de presse de Gainsbourg. Jacky nous raconte le Gainsbourg de 1978
  • « Petits arrangements avec les arrangeurs » — par Stéphane Lerouge : Gainsbourg a fait beaucoup de BO de film pour lesquelles il a collaboré avec Alain Goraguer, Michel Colombier, Jean Claude Vannier et Jean Pierre Sabar. Petit article mais contenu sur un aspect méconnu de la discographie de Gainsbourg
  • «Alan Hawkshaw, l’arrangeur anglais » — par Laurence Remila : ce dossier est celui qui ravira les fans de la musique de Gainsbourg car Alan Hawkshaw est l’arrangeur des album Vu de l’extérieur (1973), Rock Around The Bunker (1975) et les albums de Birkin, Deneuve et Adjani. Mis à part les albums de Birkin, les autres figurent parmi les moins aimés de la discographie de Serge, on en parle d’ailleurs assez peu dans les divers Biographies qui lui sont consacrés.
  • « The Best of Gainsbourg » – par AJister : 10 chansons présentées comme le meilleur de Gainsbourg (mais franchement c’est tellement subjectif le meilleur de. Parmi ces 10 là, seules 2 figurent parmi mon Top 10 à moi (dixit En relisant ta lettre et La Noyée)
  • « Quand Gainsbarre se goure » — par Mathieu Alterman : le pire de Gainsbourg, ok là… c’est vrai que cette sélection figure parmi le pire. Mais il y a pire encore
  • « Gainsbourg, Forest & Marie Mathématique » – par Jean-Emmanuel Deluxe : très bel article sur le dessin animé Marie Mathématique  sur la part de Gainsbourg dans l’élaboration de cet oeuvre pour le moins originale et atypique de l’oeuvre du grand Serge. à ne pas rater
  • « René Chateau et Bonnie & Clyde » – par Laurence Rémila : la véritable histoire de Bonnie and Clyde, la chanson de Gainsbourg
  • « La Nostalgie, Cainarades l » par Eléonore Cambret : Collègues, idoles et souffre douleurs, Gainsbourg n’épargnent personnes. Petites citations acerbes, ça taille sec.
  • « Bad News from My Star » – par Jean-Noel Gabilan : un fan raconte sa rencontre avec Gainsbarre. Qui a dit qu’il ne faut jamais rencontrer ses idoles ? .
  • « Clichés inédits » – par Franck Chevalier : 2 clichés de Serge devant le mur du 5bis rue de Verneuil. Ils étaient inédits jusqu’à la publication de ce Schnock
Voici un extrait des 60 pages de cet incroyable mook, pas plus car il faut soutenir cette merveilleuse initiative en commandant votre numéro du Schnock sur la boutique en ligne

Serge Gainsbourg dans Schnock n°6

 

The following two tabs change content below.
Je tweet, je blog, je tumblr, je facebook, je Google+ sur Charlotte et Serge Gainsbourg. Je me souviens être tombée sous le charme de Charlotte dans l'Effrontée, de fil en aiguille, j'ai ensuite développé une passion pour la musique de Serge. Qui j'aime le plus des deux ? Je ne saurais dire.